12/06/2021

La flore du Queyras explose au printemps

La Flore des Alpes du Queyras
pulsatilla alpina

De mai à juillet, la flore du Queyras s'épanouit. Telle la pulsatile des Alpes, les fleurs vernales persistent au gré des versants et des étages de végétation. Mille et une fleurs se laissent sentir et contempler. Comprendre les stratégies de cette vie en montagne, comment le soleil radieux active la photosynthèse pour que les étamines explosent de pollen. Là, dans l'air saturé d'arôme, opère la magie de la vie sauvage... Vous pourrez contacter les chambres d'hôtes de la Barma en Queyras dès que vous aurez choisi votre week-end de mai-juin ou semaine de juillet. À bientôt.   

13/05/2021

L' Arbre à Pic de la Barma en Queyras

Arbre à Pic du gite wwf panda la Barma en Queyras

Arbre à pic au gîte de France WWF Panda la Barma en Queyras

Vous le savez, au Gîte de France WWF Panda de la Barma, à Abries – Ristolas en Queyras, nous aimons la nature et les animaux. Depuis des années, nous concevons des aménagements, process et projets pédagogiques, pour vous aider à mieux apprécier les oiseaux. Souvenez-vous, l'automne 2020, nous vous avions annoncé la conception d'un vrai-faux arbre à pic dans le merveilleux jardin de notre refuge à oiseaux. Et bien, au printemps 2021, sachez que madame et monsieur Mésange boréale fabriquent là leur nid d'amour. Si vous êtes enseignant de classe de découverte, vous pouvez nous contacter pour que nous montions un beau projet pédagogique, que ce soit l'hiver ou une autre saison. Si vous êtes particulier et que vous aimez la qualité de vie du Queyras au cœur de la nature des Alpes du sud, vous pouvez venir partager une expérience délicieuse. 

03/05/2021

Délicieuse fleur de mélèze des Hautes-Alpes

Fleur de méléze, larix decidua

Printemps oblige, les mélèzes des Hautes-Alpes sont en fleur... Saviez-vous que ce bouton rose peut se manger ? Dès que les oiseaux chantent, la fleur de larix decidua se charge de vie. Elle s'ouvre et dévoile son odeur de résine. On pourrait déjà la savourer comme un bonbon à la sève de pin. Permettons nous de la cueillir, puis consultons quelque fascicule de cuisine alpine, pour en agrémenter nos plats. Elle se glisse alors sous la ficelle de quelque paupiette frétillante...  Ou, mieux, dans les petits déjeuners parfumés des Chambres d'Hôtes de la Barma en Queyras. Autant de goûts à partager...   

17/04/2021

Le torcol fourmilier (jynx torquila)

Torcol fourmilier jynx torquilla

Petit oiseau fugace que l'on trouve aussi dans les Alpes du Queyras, le torcol fourmilier est de la famille des pics. Seul picidé migrateur d'Europe, son retour annonce les beaux-jours. Vrai-faux pic en vérité, qui ne creuse ni ne grimpe, tel un vulgaire passereau non spécialisé. Les similitudes sont davantage du côté de la queue – bien qu'elle n'aide pas à l'adhésion au tronc –, des pattes, et de la longue langue qui explore crevasses et fentes en quête d'insectes, surtout des fourmis...
Vous connaissez cette sensation de sentir la présence d'un oiseau alors que rien ne bouge.
Heureusement, on observe enfin ses teintes « cryptiques », digne camouflage des bois façon hibou, au dessous barré de sombre sur fond clair... Les effectifs sont en baisse en Europe depuis les années 1990 à cause de la disparition des paysages de bocages. Les Alpes de Provence et du Dauphiné échapperaient à cette tendance grâce au maintien de sous-bois clairs, bocages, lisières et autres arbres à cavités...  Excellent bio-indicateur, c'est la femelle - fait rare chez les oiseaux - qui choisit son partenaire. Dès le printemps, le torcol fourmilier chante aux abords des Chambres d'hôtes Gîtes de France Panda La Barma, à Abries - Ristolas en Queyras. Son chant nasillard, répétitif et saccadé, tel le démarrage d'une « deux chevaux » fatiguée, est caractéristique. Il permet à coup sûr d'identifier et d'approcher l'oiseau en randonnée. À découvrir jusqu'à l'été au cours des randonnées découvertes du Gîte Panda.




01/04/2021

Jolie marmotte des Alpes

La Marmotte des Alpes du Queyras

Jolie marmotte des Alpes est sortie de son trou en Queyras dès fin mars, début avril. La saison des randonnées pédestres peut commencer. Tous les chemins mènent à des terriers dont il est inutile d'évaluer la profondeur. L'été, la marmotte a plus d'une entrée et la montagne est parfois labourée. L'odeur à l'entrée de ces seuils est forte, musquée. Et c'est la joie quand l'on surprend deux marmottons qui se chamaillent et se mordent l'échine. Un excellent but de randonnée. 

07/03/2021

Avantages du ski nordique de printemps en Queyras

Ski de randonnee nordique dans les Alpes du Queyras

Pour la fin de l'hiver, le Queyras offre de nombreux terrains nordiques vallonnés propices aux randonnées en raquettes à neige ou à ski sauvage, surtout dans la vallée d'Abries - Ristolas.
Que vous soyez adepte du ski de randonnée en peaux de phoque ou nordique, de raquettes à neige, les chambres d'hôtes la Barma wwf panda — à Ristolas en Queyras — restent un camp de base douillet. Les balades à pied le long du Guil, à la recherche des premières fleurs du printemps, sont un régal d'autant que chamois et mouflons descendent brouter l'herbe verte.


18/02/2021

Le renard roux (vulpes vulpes)

Le Renard roux des Alpes
Carnivore le plus abondant dans le monde, le renard roux (vulpes vulpes) est bien sûr présent dans le Parc naturel régional du Queyras. Dans les montagnes des Alpes, son espace vital serait plus vaste qu’en basse campagne. Dès le crépuscule, il scrute le paysage à travers les fourrés encore gelés. Réputé solitaire, ce processus de « dispersion » ne doit pas faire oublier que sa sociabilité est plus complexe qu’il n’y paraît. Un seul mot d’ordre — adaptation — pour cet opportuniste, en fonction des saisons et des possibilités de territoire. Son régime alimentaire est d’ailleurs des plus variés : rongeurs, oiseaux, insectes, fruits, charognes, ordures encore tièdes… Toutes les nuits, il risque des rencontres fatales : loup, chiens de garde, pare-chocs frappeurs, pièges de lieutenants assermentés... L’accouplement a lieu de décembre à février. La gestation dure environ 50 jours. La portée de 4 ou 5 petits restera avec la mère jusqu’à l’automne. Que ce soit dans les bouillants contes locaux des Alpes du Queyras, ou dans le célèbre Roman de Renard, le Goupil renard ne rêve que d'une destination : le poulailler...